Archives 2011

Archives 2010

Archives 2009
Théâtre / Entretien / Bruno Boussagol
Women 68 : « Un état d’esprit, une langue débridée, une musique et un rythme »
Bruno Boussagol invente un hommage artistique combatif et solidaire à Mai 68 et aux femmes en lutte pour leur émancipation.
  © Isabelle Merminod portrait Bruno Boussagol

Pourquoi avez-vous choisi d’évoquer Mai 68, et de l’évoquer à travers trois figures de femmes ?
 
Bruno Boussagol : Je voulais trouver une réponse artistique à la provocation de Sarkozy qui avait proposé de « liquider 68 » durant sa campagne électorale de 2007. Cette période de notre histoire récente est essentielle, en France comme dans le reste du monde. En particulier pour les femmes. Il y avait là comme une insulte. A la suite de discussions avec des « soixante-huitards » et surtout des « soixante-huitardes », le projet a germé. Trois comédiens de 55 ans allaient rendre hommage à trois femmes. Elles avaient une trentaine d’années en 68. Elles décident de « monter sur les planches » pour gueuler contre la situation faite aux femmes d’aujourd’hui.
 
 « Les « mémés rouges » ont à nous apprendre que la lutte n’est jamais terminée. En particulier pour les femmes. »
 
Et pourquoi trois hommes – Jean-Louis Debard, Pierre-Marius Court et vous-même – interprètent-ils ces trois femmes ?
 
B. B. : Vous l’avez compris, la distribution précède l’écriture même. C’est le nœud du projet. Nous ne sommes pas des travestis à proprement parler. Nous sommes des comédiens qui jouent des femmes que nous admirons. Ce que nous sommes, nous le devons en grande partie aux femmes qui se sont émancipées en même temps que nous devenions des hommes. Nous sommes extrêmement sensibles et solidaires des femmes qui se battent. Nous avons compris que ce combat, elles devaient le mener sans nous et souvent contre nous. Ces personnages que nous interprétons sont comme des sœurs. Si elles le veulent nous sommes à leur côté. Nous les admirons, nous les aimons et nous voulons que le public les aime.
 
Quelles sont les raisons qui vous ont conduit à proposer à
Nadège Prugnard qu’elle écrive pour vous ?
 
B. B. : Les textes concernant mai 68 sont souvent décevants parce qu’ils ressassent souvenirs et analyses forcément partiales. Mon projet était plutôt de retrouver un état d’esprit et une langue débridée, une musique et un rythme. Accompagnant épisodiquement Nadège Prugnard depuis 2002, je lui ai proposé d’écrire pour nous. Bien qu’elle soit trop jeune pour avoir connu cette époque, elle était d’autant plus libre de « recréer » une langue. J’avais défini une scénographie sommaire et pour le jeu un rapport direct acteur/public. Après avoir rencontré plusieurs femmes témoins, consulté des documents privés en particulier de la mouvance maoïste, rassemblé auprès des trois comédiens leurs références, anecdotes, souvenirs et expériences, elle a établi en dix jours un premier texte. Quelque temps avant, les comédiens avaient passé une semaine à répéter des chansons de cette époque : Janis Joplin, Brassens, Colette Magny, Frank Zappa, Nina Hagen, Jeanne Moreau, les Beatles… Six d’entre elles devaient entrer dans le canevas. De même une histoire pour chacune avec une robe de mariée. Bref, un certain nombre de contraintes permettaient à l’auteure de rester « collée » au projet. Puis le texte a été réécrit quotidiennement au gré du travail de plateau jusqu’à une formulation pratiquement définitive. Nous avons tenté avec WOMEN 68 une création collective comme dans les années 70, période durant laquelle l’acteur avait une place centrale.
 
Qu’ont à nous apprendre ces “mémés rouges“ sur notre temps et notre société ?
 
B. B. : Les « mémés rouges » ont à nous apprendre que la lutte n’est jamais terminée. En particulier pour les femmes. Que le retour aux obscurantismes est permanent. Qu’être vieux ou vieille n’est pas une raison pour fermer sa gueule. Que mai 68 fut la plus belle époque pour rêver, aimer, parler, vivre ensemble, changer la société. Qu’elle fut « un début » plus qu’une fin. En 68 les politiciens étaient vraiment vieux.
Les « mémés rouges » rêvent qu’aujourd’hui la jeunesse se soulève et ridiculise ces vieux jeunes politiciens qui les méprise, les étouffe, les désespère.
 
Propos recueillis par Agnès Santi
Avignon Off. Women 68 même pas mort, conception et réalisation Bruno Boussagol, texte Nadège Prugnard, au théâtre de l’Observance, 10 rue de l’Observance. Tél : 06 28 67 70 78.


Autres articles dans la catégorie :
Entretien / Simon McBurney :
Le monde comme fiction
Entretien / Simon McBurney : Le monde comme fiction
Le Maître et Marguerite de Boulgakov enchâsse les histoires, les temps et les lieux en un savant dédale. Aux aventures du diable et de ses séides qui sèment le désordre dans le Moscou des années 20, se superposent l'amour de Marguerite pour le Maître, écrivain empêché, et enfin, la fable sur Jésus et Pilate. Artiste associé de la 66e édition du Festival d’Avignon, Simon McBurney et sa compagnie Complicite s’emparent de ce foisonnant roman qui mêle comédie burlesque, conte fantastique, histoire d’amour, critique politique et quête spirituelle.
|
Entretien / Romeo Castellucci :
Entre l’image et son refus
Entretien / Romeo Castellucci : Entre l’image et son refus
Romeo Castellucci et la Socìetas Raffaello Sanzio présentent The Four Seasons Restaurant : Mark Rothko pour le titre, Le Voile noir du pasteur, d’Hawthorne, pour l’intrigue, et la question de l’image pour thème essentiel.
|
Entretien / Steven Cohen :
Faire œuvre artistique à partir de l’existence humaine
Entretien / Steven Cohen : Faire œuvre artistique à partir de l’existence humaine
Steven Cohen présente deux œuvres, The Cradle of Humankind inspiré par un site archéologique célèbre d’Afrique du Sud… et par l’amour, et une création, Title Withheld (For Legal and Ethical Reasons), sous la scène de la Cour d’honneur, à propos de la possibilité de l’horreur de la Shoah.
|
Entretien / Thomas Ostermeier :
Le politique, l’économique et la vérité
Entretien / Thomas Ostermeier : Le politique, l’économique et la vérité
Après Une Maison de poupée, Solness le constructeur, Hedda Gabler et John Gabriel Borkman Thomas Ostermeier revient une nouvelle fois à l’œuvre de Henrik Ibsen. Il crée Ein Volksfeind (Un Ennemi du peuple) : une nouvelle occasion, pour le metteur en scène allemand, de questionner le monde d’aujourd’hui.
|
Entretien / Jean-François Matignon :
La violence de l’Histoire
Entretien / Jean-François Matignon : La violence de l’Histoire
Que reste-t-il à ceux qui n’ont plus rien ' La violence, répondent Georg Büchner, dans Woyzeck, et David Peace, dans GB 84. A partir de ces deux matériaux textuels, Jean-François Matignon fait entendre la voix des oubliés de l’Histoire.
|
Entretien / Eric Vigner :
Pour la jeunesse d’aujourd’hui
Entretien / Eric Vigner : Pour la jeunesse d’aujourd’hui
Avec La Faculté, de Christophe Honoré, Eric Vigner clôt la première trilogie de l’Académie Internationale du Théâtre de Lorient. Une tragédie moderne pour un théâtre d’aujourd’hui.
|
Entretien / Séverine Chavrier :
Métaphores extrêmes pour situations extrêmes
Entretien / Séverine Chavrier : Métaphores extrêmes pour situations extrêmes
Inspirée principalement par trois œuvres de l’écrivain britannique de science-fiction James Graham Ballard (1930-2009), Séverine Chavrier rend compte de sa propre vision du monde à travers un travail scénique visuel et sonore.
|
Entretien / Christophe Honoré :
Remettre en jeu le Nouveau Roman
Entretien / Christophe Honoré : Remettre en jeu le Nouveau Roman
Christophe Honoré fait entendre l’ambition et l’aventure des écrivains du Nouveau Roman à travers leur incarnation vivante sur la scène. C’est la littérature même et le statut d’écrivain qui sont interrogés par cette œuvre. Il est aussi à l’affiche du Festival en tant qu’auteur avec deux pièces, mises en scène par Eric Vigner et Robert Cantarella.
|
Entretien / Arthur Nauzyciel :
Bal funèbre et poétique
Entretien / Arthur Nauzyciel : Bal funèbre et poétique
Arthur Nauzyciel crée La Mouette d’Anton Tchekhov dans la cour d’honneur du Palais des papes. Un spectacle sur l’art, l’amour et le sens de nos existences à travers lequel le directeur du Centre dramatique national d’Orléans souhaite « parler pour réveiller les morts ».
|
Entretien / Stéphane Braunschweig :
Quand la fiction se glisse au cœur du réel
Entretien / Stéphane Braunschweig : Quand la fiction se glisse au cœur du réel
Les voilà qui font irruption au milieu d’une répétition et d’une troupe en crise : les Six personnages en quête d’auteur de Pirandello réclament de vivre et mettent en jeu les frontières entre fiction et réalité. A travers cette mise en abyme vertigineuse du théâtre dans le théâtre, Stéphane Braunschweig questionne les pratiques théâtrales d’aujourd’hui.
|
Entretien / Kornél Mundruczo :
Le pouvoir de la violence
Entretien / Kornél Mundruczo : Le pouvoir de la violence
Kornél Mundruczo adapte le roman de J. M. Coetzee et recrée l’âpreté d’une Afrique du Sud post-apartheid, meurtrie par les inégalités sociales. « Trop de gens, pas assez de choses ». Comme si l’insécurité faisait payer aux Afrikaners leurs crimes du passé.
|
Entretien / Rolf Abderhalden :
Rituel de fête et de violence
Entretien / Rolf Abderhalden : Rituel de fête et de violence
Pour la première fois au Festival d’Avignon, Heidi et Rolf Abderhalden créent Los Santos Innocentes, inspiré de la violente fête rituelle d’une petite ville de la côte pacifique colombienne. Performance, théâtre documentaire et transdisciplinaire, ethno-fiction : la pièce met en perspective la violence colombienne.
|
Entretien / Katie Mitchell :
Les anneaux de Saturne / Dix milliards
Entretien / Katie Mitchell : Les anneaux de Saturne / Dix milliards
Les deux spectacles de la metteure en scène britannique, Katie Mitchell, qui traitent dans deux genres très différents de la disparition d’un monde, constituent aussi des défis théâtraux.
|
Entretien/ BRUNO MEYSSAT :
Quand le théâtre représente notre économie déréglée
Entretien/ BRUNO MEYSSAT : Quand le théâtre représente notre économie déréglée
La nouvelle création, 15% - tout un symbole - de la compagnie lyonnaise Théâtres du Shaman dirigée par cet écrivain de plateau qu’est Bruno Meyssat, entend donner à voir les conséquences tangibles de la financiarisation de l’économie.
|
Entretien / Robert Bouvier :
Eloge du questionnement
Entretien / Robert Bouvier : Eloge du questionnement
Le metteur en scène et comédien Robert Bouvier met en scène Doute du dramaturge et réalisateur de cinéma new-yorkais John Patrick Shanley, laissant ouverts tous les possibles suggérés par l’histoire.
|
Entretien / Catherine Anne :
L’individu face aux oppressions contemporaines
Entretien / Catherine Anne : L’individu face aux oppressions contemporaines
A travers une succession de scènes tragi-comiques où se débattent une trentaine de personnages, l’auteure et metteure en scène Catherine Anne met en scène les combats individuels face aux oppressions contemporaines.
|
Entretien / Jacques Kraemer :
Dire la prophétie pour l’entendre
Entretien / Jacques Kraemer : Dire la prophétie pour l’entendre
Dans la lignée de Prométhée 2071, Jacques Kraemer écrit et met en scène Kassandra Fukushima, qui entrelace la figure mythologique de Cassandre et la préoccupation actuelle du nucléaire.
|
Entretien / Pierrette Dupoyet :
Le théâtre comme appel à l’humanité
Entretien / Pierrette Dupoyet : Le théâtre comme appel à l’humanité
Adepte d’un théâtre généreux défini comme outil de connaissance, de questionnement et de transmission, l’auteure, metteure en scène et comédienne Pierrette Dupoyet présente trois spectacles, et célèbre sa trentième participation au Festival d’Avignon.
|
Entretien / Gérard Gelas :
Deux pièces à découvrir
Entretien / Gérard Gelas : Deux pièces à découvrir
Gérard Gelas présente au théâtre du Chêne Noir deux pièces : Bibi, ou les mémoires d’un singe savant de l’auteur marseillais Henri Frédéric Blanc, pièce libertaire qui raille les pouvoirs, et Riviera d’Emmanuel Robert Espalieu, qui retrace les dernières semaines de la chanteuse Fréhel.
|
Entretien / Serge Barbuscia :
Ecce homo
Entretien / Serge Barbuscia : Ecce homo
Le directeur du Théâtre du Balcon met en scène et interprète J’ai soif, d’après Si c’est un homme, de Primo Levi, et Les Sept dernières paroles du Christ en croix, de Joseph Haydn. Un spectacle qui cherche à faire entendre « le cri de tout homme, à travers les âges et les mondes ».
|
Entretien / Laurent Hatat :
1942 et 1962
Entretien / Laurent Hatat : 1942 et 1962
Laurent Hatat met en scène HHhH au Théâtre L’Entrepôt, et Les Oranges au Petit Louvre. La Seconde Guerre mondiale, la guerre d’Algérie : deux spectacles inspirés d’événements historiques qui nous questionnent sur aujourd’hui.
|
Entretien / Ivan Morane :
Proust et Céline, fils à maman
Entretien / Ivan Morane : Proust et Céline, fils à maman
A partir de leur rapport à la mère, Ivan Morane oppose, confronte et rapproche Proust et Céline, confiant à Jean Paulhan leur dialogue imaginaire, lors d’un repas théâtral et musical.
|
Entretien / Alex susanna et Raül David Martinez :
Avignon à la Catalane, 1ère édition
Entretien / Alex susanna et Raül David Martinez : Avignon à la Catalane, 1ère édition
Pour la première fois, l’Institut Ramon Llull, organisme public chargé de la promotion internationale de la langue et de la culture catalanes, accompagne huit compagnies catalanes à Avignon Off. Explications par Alex Susanna, directeur adjoint de l’Institut - et par ailleurs poète traduit en français - et par Raül David Martinez, délégué de l’Institut à Paris.
|
Entretien / Jean-Louis Hourdin :
Eternelle jeunesse
Entretien / Jean-Louis Hourdin : Eternelle jeunesse
Sous la houlette du chef de troupe Hourdin et sur les notes de Karine Quintana, les jeunes comédiens du Théâtre de la Manufacture s’emparent de l’œuvre de Büchner, éternel jeune homme et contemporain universel.
|
Entretien / Alain Timar :
Le bonheur : un projet pour ici et maintenant
Entretien / Alain Timar : Le bonheur : un projet pour ici et maintenant
Le directeur du Théâtre des Halles met en scène deux spectacles en ce festival 2012. Deux spectacles qui questionnent notre époque et s’attachent à penser le monde.
|
Entretien / Eva Vallejo :
Voyage au bout de l’horreur
Entretien / Eva Vallejo : Voyage au bout de l’horreur
Eva Vallejo met en scène et Bruno Soulier met en musique un road movie métaphysique en forme de voyage au bout de la nuit à l’humour décapant et à la cruauté implacable et terrifiante.
|
Entretien / Laurent Fréchuret :
Le mystère de la présence
Entretien / Laurent Fréchuret : Le mystère de la présence
Laurent Fréchuret, directeur du CDN de Sartrouville, présente deux mises en scène à Avignon : A portée de crachat, de Taher Najib, et Sainte dans l’incendie, dont il est l’auteur.
|
Entretien / Mirabelle Rousseau :
Le T.O.C., aventurier théâtral
Entretien / Mirabelle Rousseau : Le T.O.C., aventurier théâtral
Mirabelle Rousseau et les membres du T.O.C. (Théâtre Obsessionnel Compulsif) investissent la Manufacture avec diverses propositions, expérimentations et investigations théâtrales.
|
Entretien croisé / Patty Hannock et Fanny Rudelle :
Condition féminine
Entretien croisé / Patty Hannock et Fanny Rudelle : Condition féminine
Création collective pour deux comédiennes, deux musiciens, une auteure et un metteur en scène, Conseils pour une jeune épouse questionne la condition féminine en s’inspirant du Kama Sutra et de l’Encyclopédie de la Femme 1950. Les comédiennes Patty Hannock et Fanny Rudelle reviennent sur la genèse de ce spectacle.
|
Entretien / Ève Bonfanti et Yves Hunstad :
L’imaginaire et la science au théâtre
Entretien / Ève Bonfanti et Yves Hunstad : L’imaginaire et la science au théâtre
Après leur trilogie sur le théâtre (La Tragédie Comique, Du vent, des fantômes et Au bord de l’eau), Ève Bonfanti et Yves Hunstad se lancent dans une épopée dont les territoires sont le temps et le cerveau.
|
Entretien / Pauline Sales :
La rencontre involontaire avec l’art
Entretien / Pauline Sales : La rencontre involontaire avec l’art
Pauline Sales crée En travaux, une spectacle sur les métiers du bâtiment, et leurs travailleurs aux corps violemment exposés. Quels êtres fabrique-t-on pour quels bâtiments ' Et vice-versa '
|
Entretien / André Pignat :
L’art comme voie spirituelle
Entretien / André Pignat : L’art comme voie spirituelle
Etrange et humain paradoxe : la compagnie valaisanne Interface porte à la scène l’aventure radicale de la carmélite Marie-Madeleine de Pazzi (1566-1607) et transmet les fondements d’une autre idée de la liberté, d’une quête spirituelle. Explications par André Pignat, fondateur, metteur en scène et compositeur de la compagnie.
|
Entretien / Françoise Delrue :
Le sourire visionnaire de la Joconde
Entretien / Françoise Delrue : Le sourire visionnaire de la Joconde
Conjuguant les dimensions contestataire et intime, Françoise Delrue crée un spectacle cabaret fondé sur l’œuvre satirique et engagée de Kurt Tucholsky (1890-1935), très connu du public berlinois.
|
Propos recueillis / François Duval :
Un homme prisonnier de sa force et de sa douceur
Propos recueillis / François Duval : Un homme prisonnier de sa force et de sa douceur
François Duval signe l’adaptation, l’interprétation et la mise en scène du roman de Jérôme Ferrari : Où j’ai laissé mon âme. Un monologue sur la guerre, la torture, l’amitié : entre haine farouche et amour absolu.
|
Propos recueillis / Geneviève Rozental :
Le printemps des amours
Propos recueillis / Geneviève Rozental : Le printemps des amours
Geneviève Rozental dirige Géraldine Dabat, Jérôme Sitruk et Renaud Farah dans Une Vie algérienne, d’Elie-Georges Berreby. Une histoire d’amour aux airs de Roméo et Juliette, dans l’Algérie indépendante du début des années 1960.
|
Propos recueillis / Franck Berthier :
Le théâtre comme loupe du monde
Propos recueillis / Franck Berthier : Le théâtre comme loupe du monde
Franck Berthier met en scène Les Apparents de Nadine Alari et Le Peuple de la nuit d’Aïda Asgharzadeh, au Théâtre Le Petit Louvre. Deux créations de la compagnie Ankinéa Théâtre qui interrogent les thèmes de la mémoire et de la transmission.
|
Propos recueillis / Dominique Paquet :
haut les cœurs, debout les corps !
Propos recueillis / Dominique Paquet : haut les cœurs, debout les corps !
Concaténant les fragments autobiographiques de l’œuvre de Michel Onfray, Dominique Paquet dessine le portrait d’un philosophe en acte, incarné par Thomas Cousseau et mis en scène par Patrick Simon.
|
Propos recueillis / Antoine Marneur :
Un voyage au bout de l’humanité
Propos recueillis / Antoine Marneur : Un voyage au bout de l’humanité
Le comédien et metteur en scène, Antoine Marneur, conjugue son talent à celui de Bruno de Saint-Riquier, pour créer Quand la nuit tombe. Diptyque unissant deux pièces courtes de Daniel Keene, le spectacle prend la forme d’un sublime poème dramatique explorant les confins de l’humain.
|
Gros plan :
La Rosa blanca
Gros plan : La Rosa blanca
Coup de projecteur sur l’histoire d’une hacienda convoitée par une compagnie pétrolière américaine : Adel Hakim prouve ici la pertinence dramatique et la force symbolique du théâtre.
|
Gros plan :
Festival Contre Courant
Gros plan : Festival Contre Courant
Du 13 au 21 juillet, la onzième édition du Festival Contre Courant propose une programmation de grande qualité, éclectique et surprenante, mêlant théâtre, danse, musique, cirque. Une multiplicité de prises de parole et de visions artistiques de notre monde.
|
Gros Plan :
La richesse des arts vivants taïwanais
Gros Plan : La richesse des arts vivants taïwanais
Cinq compagnies rendent compte de la qualité et de la créativité des arts vivants taïwanais, dans des œuvres particulièrement inventives croisant les disciplines.
|
Gros plan :
André
Gros plan : André
Marie Rémond et ses deux camarades de promotion du TNS, Clément Bresson et Sébastien Pouderoux, s’emparent de la vie et des doutes d’Agassi pour explorer les méandres de l’âme humaine.
|
Gros plan :
Au bord de la route
Gros plan : Au bord de la route
Dix danseurs se partagent la scène de Patrice Bigel, fustigeant l’horrible solitude urbaine par l’élégance des corps en mouvements.
|
Gros plan :
Et puis j’ai demandé.../ Plus tard, j’ai frémi...
Gros plan : Et puis j’ai demandé.../ Plus tard, j’ai frémi...
Deux ans après le succès de Et puis j’ai demandé à Christian de jouer l’intro de Ziggy Stardust, Renaud Cojo revient avec le deuxième volet de son diptyque – Plus tard j’ai frémi au léger effet de réverbe sur I feel like a group of one (Suite Empire). Deux spectacles, qui se ressemblent et se distinguent, à voir en alternance.
|
Gros plan :
La Nuit tombe
Gros plan : La Nuit tombe
En 2010, il fut remarqué dans Avignon Off avec Le Bouc de Fassbinder, création montée avec les acteurs de la Comédie de Reims. Guillaume Vincent, artiste associé au Nouveau Théâtre de Besançon, est invité pour la première fois au Festival d’Avignon, avec une pièce dont il signe texte et mise en scène : La Nuit Tombe.
|
Gros plan :
La négation du temps
Gros plan : La négation du temps
Long, mort, relatif, absolu, présent, passé, futur ou révolu, le temps protéiforme nous cerne et nous entraîne dans la durée et la finitude. Le temps d’un spectacle, William Kentridge tente de l’annihiler.
|
Gros plan :
The Animals and children took to the streets
Gros plan : The Animals and children took to the streets
La comédienne, auteure et metteure en scène britannique Suzanne Andrade présente The Animals and children took to the Streets. Un conte de fée macabre aux frontières du théâtre, de la musique et du film d’animation.
|
Gros plan :
Le Neveu d’Amérique et Histoires pour vaincre l’oubli
Gros plan : Le Neveu d’Amérique et Histoires pour vaincre l’oubli
Le Théâtre du Hibou revient pour la cinquième fois à Avignon avec Le Neveu d’Amérique, et y crée cette année Histoires pour vaincre l’oubli. Deux spectacles interprétés par Luis Jaime-Cortez.
|
Gros plan :
Les Travaux et les Jours
Gros plan : Les Travaux et les Jours
De façon à la fois drôle et cinglante, Valérie Grail met en scène la pièce percutante du grand dramaturge Michel Vinaver.
|
Gros plan :
Le Gardien des âmes
Gros plan : Le Gardien des âmes
Croisant l’intime et l’histoire, un homme livre le récit de sa vie et des siens, Alsaciens ballottés entre la France et l’Allemagne, et révèle, par cette confession poignante, nos questions d’identité.
|
Gros plan :
Pour un oui ou pour un non
Gros plan : Pour un oui ou pour un non
Tropismes et logodrame : Nathalie Sarraute théâtralise l’indéfinissable qui mine le langage et dynamite les relations humaines. Jean-Marie Russo met en scène cette dissection salvatrice.
|
Gros plan :
Club 27
Gros plan : Club 27
Partant de la mythologie du « Club des 27 », qui regroupe quelques stars de rock disparues à vingt-sept ans, Guillaume Barbot interroge l’état de la société aujourd’hui.
|
Gros plan :
Himmelweg
Gros plan : Himmelweg
Himmelweg, pièce historique de Juan Mayorga sur le sort des Juifs en 1944, reste d’actualité dans la résistance à l’aveuglement de tous les temps.
|
Gros plan :
Diptyque nocturne
Gros plan : Diptyque nocturne
Jean-Claude Seguin et la compagnie du Loup blanc présentent Long voyage vers la nuit, d’Eugene O’Neill, et Embrasser les ombres, de Lars Norén, en un diptyque sur les affres de la famille et de la création.
|
Gros plan :
Automne et hiver
Gros plan : Automne et hiver
Agnès Renaud met en scène les comédiens de la compagnie de l’Arcade dans une belle et intense mise en scène de Automne et hiver, de Lars Norén, tragédie de la faillite et du ressentiment.
|
Gros plan :
La dernière Scène
Gros plan : La dernière Scène
Alain Foix imagine et met en scène le dialogue entre Martin Luther King et Mummia Abu-Jamal, entretenu par le truchement de Coretta Scott King, la femme du premier. Un huis clos poétique, musical et politique.
|
Gros plan :
Meine faire Dame. Ein Sprachlabor (My fair Lady. Un laboratoire de langues)
Gros plan : Meine faire Dame. Ein Sprachlabor (My fair Lady. Un laboratoire de langues)
Christoph Marthaler revisite la pièce de George Bernard Shaw, et ausculte, avec sa fantaisie protéiforme habituelle, les affres linguistiques de la petite marchande de fleurs Eliza Doolittle.
|
Gros plan :
33 tours et quelques secondes
Gros plan : 33 tours et quelques secondes
Adeptes d’un théâtre documentaire, les artistes libanais Lina Saneh et Rabih Mroué continuent leur dialogue entre art et réalité, avec un nouveau spectacle autour du suicide d’un jeune libanais, Diyaa Yamout.
|
Gros plan :
Die Kontrakte des Kaufmanns. Eine Wirtschaftskomödie (Les Contrats du commerçant. Une comédie économique)
Gros plan : Die Kontrakte des Kaufmanns. Eine Wirtschaftskomödie (Les Contrats du commerçant. Une comédie économique)
Pour la première fois invité au festival d’Avignon, le jeune metteur en scène allemand Nicolas Stemann poursuit la réflexion sur la crise financière qu’il avait amorcée avec Sainte Jeanne des abattoirs, de Bertolt Brecht, en 2009. Il crée Les Contrats du commerçant - Une comédie économique, un « texte évolutif » du Prix Nobel de littérature Elfriede Jelinek.
|
Gros plan :
Le Siphon
Gros plan : Le Siphon
La troupe du Petit Théâtre de Pain explore la notion de violence, et s’engouffre dans la ville monde d’une bouche de métro.
|
Gros plan :
Rococo Bananas
Gros plan : Rococo Bananas
Le trio Los Excentricos manie les tours classiques du clown, et les enchaîne en musique au rythme effréné de la fantaisie.
|
Gros plan :
Baal
Gros plan : Baal
Jos Verbist et Raven Ruëll mettent en scène Baal, la première pièce de Brecht, rassemblant des comédiens néerlandophones et francophones pour incarner ce portrait d’un jouisseur rebelle.
|
Gros plan :
L’Humanité tout ça tout ça
Gros plan : L’Humanité tout ça tout ça
Véronique Vellard met en scène Caroline Stella dans L’Humanité tout ça tout ça, de Mustapha Kharmoudi, sorte d’Alice au pays des frontières, où le théâtre se fait l’asile de la parole.
|
Gros plan :
Hôtel Palestine
Gros plan : Hôtel Palestine
Avec Hôtel Palestine de Falk Richter, Jean-Claude Fall met en scène un zoom sur l’ultralibéralisme vindicatif américain qui prétend gouverner le monde.
|
Agenda :
Forced Entertainment
Agenda : Forced Entertainment
Le collectif britannique déjoue les attentes et bouscule les conventions de jeu, à travers une épopée inventive lorgnant vers l’absurde.
|
Agenda :
Ch(ose) ou l’éprouv’être / Hic sunt leones – Là-bas il y a des lions
Agenda : Ch(ose) ou l’éprouv’être / Hic sunt leones – Là-bas il y a des lions
Inspirés d’un travail mené à l’hôpital pour enfants polyhandicapés de La Roche-Guyon, le solo de danse de Sandrine Buring (Ch(ose) ou l’éprouv’être) et le récit de Stéphane Olry (Hic sunt leones – Là-bas il y a des lions) rendent compte de ces rencontres singulières. Deux spectacles conçus pour se heurter et s’enrichir mutuellement.
|
Agenda :
De A à X et Est-ce que tu dors ?
Agenda : De A à X et Est-ce que tu dors '
Deux textes de l’écrivain, critique d’art et peintre John Berger, deux lectures qui célèbrent la force questionnante des mots.
|
Agenda :
Conte d’amour
Agenda : Conte d’amour
Après Ladainha en 2006 et Best of Dallas en 2007, le plasticien suédois Markus Öhrn (installé à Berlin) signe aujourd’hui Conte d’amour, troisième création élaborée avec les compagnies Institutet (Suède) et Nya Rampen (Finlande). Une proposition pluridisciplinaire qui porte un regard troublant sur l’affaire Fritzl.
|
Agenda :
Un doux reniement
Agenda : Un doux reniement
La Compagnie du Veilleur clôt son cycle de travail autour de l’écriture de Christophe Pellet avec Un doux reniement. Une proposition théâtrale de douze minutes, conçue comme un « parcours immersif » pour un seul spectateur.
|
Agenda :
Arcanes
Agenda : Arcanes
Viktor Vincent crée un nouveau spectacle de « magie mentale » au Théâtre Le Palace.
|
Agenda :
Les Parents Terribles
Agenda : Les Parents Terribles
Créée en 1938, Les Parents terribles navigue entre vaudeville amoureux et drame bourgeois. Laurent Domingos et Liza Machover mettent en scène la pièce de Jean Cocteau au Laurette Théâtre.
|
Agenda :
Pacamambo
Agenda : Pacamambo
La compagnie marseillaise Méninas présente Pacamambo, de Wajdi Mouawad, dans une mise en scène de Marie Provence. Un spectacle jeune public (dès neuf ans), qui explore avec poésie et humour le thème de la mort.
|
Agenda :
Laurel et Hardy vont au paradis
Agenda : Laurel et Hardy vont au paradis
Ecrit pour le théâtre par Paul Auster, Laurel et Hardy vont au paradis imbrique l’univers déjanté des célèbres comiques des années 20 à la noirceur de la plume du célèbre romancier new-yorkais.
|
Agenda :
Sarah et le cri de la langouste
Agenda : Sarah et le cri de la langouste
Chant du cygne de la mythique Sarah Bernhardt imaginé par John Murrell, Sarah et le cri de la langouste a offert de grands rôles à de grands comédiens. La compagnie Bafduska relève le gant.
|
Agenda :
A toi, pour toujours, ta Marie-Lou
Agenda : A toi, pour toujours, ta Marie-Lou
Comment échapper à sa famille ' Christian Bordeleau confie à un quatuor d’excellents comédiens le savoureux chassé-croisé théâtral où Marie-Lou et les siens tentent de répondre à cette question.
|
Agenda :
Pétrole et Fossils
Agenda : Pétrole et Fossils
La Compagnie David Drouard est présente au Grenier à sel à travers deux pièces courtes créées à la suite l’une de l’autre : Pétrole et Fossils. Deux projets qui rejoignent la volonté d’incarner un point de vue sur la danse comme sur le monde contemporain.
|
Agenda :
Rappelle-toi
Agenda : Rappelle-toi
Le Carrozzone Teatro met en scène les tragicomédies inventées par le jeune auteur contemporain Fabio Marra, et crée, cette année, Rappelle-toi, pièce sur les pouvoirs et les déboires de la mémoire.
|
Agenda :
Mickey-la-Torche
Agenda : Mickey-la-Torche
Yves Borrini met en scène Mickey-la-Torche, de Natacha de Pontcharra. Seul sur scène, Laurent Ziveri incarne un personnage troublant, qui passe de l’amour à la violence.
|
Agenda :
Acteur de ma vie
Agenda : Acteur de ma vie
Sous la direction de Chantal Ferras Michaud, Gérard Davin interroge le théâtre et l’art du comédien dans Acteur de ma vie.
|
Agenda :
La Banane américaine
Agenda : La Banane américaine
Sous titrée « Chroniques d’une enfance ordinaire », La Banane américaine est un seul en scène autofictionnel conçu pour des retrouvailles avec toutes les enfances.
|
Agenda :
Triangles intimes
Agenda : Triangles intimes
La nouvelle création de la Compagnie des Improsteurs, toujours avide de fantaisie et de sincérité, est de nature à faire fondre inhibitions et préjugés.
|
Agenda :
La Maladie de la mort
Agenda : La Maladie de la mort
En résidence de création au GiraSole en juin 2012, le collectif Or Normes y présente La Maladie de la mort en juillet : une adaptation protéiforme et participative du texte de Marguerite Duras.
|
Agenda :
La Dispute
Agenda : La Dispute
L’inconstance vient-elle de l’homme ou de la femme ' La compagnie de l’Arcade s’empare de l’expérimentation psychologique imaginée par Marivaux et traque les troubles de l’ego.
|
Agenda :
Capas
Agenda : Capas
La compagnie espagnole Eia illustre le renouveau d’un cirque porté sur la virtuosité des techniques et l’ébullition des formes.
|
Agenda :
Popcorn machine
Agenda : Popcorn machine
... a domestic apocalypse : c’est ainsi qu’est sous-titré le spectacle de la compagnie My!Laika. Une joyeuse appellation qui témoigne d’un art certain du collage.
|
Agenda :
Oubliés
Agenda : Oubliés
La compagnie des Lucioles, le metteur en scène Jérôme Wacquiez et le dramaturge québécois Jean-Rock Gaudreault continuent leur compagnonnage avec un conte moderne sur l’Histoire et l’oubli.
|
Agenda :
Huis Clos
Agenda : Huis Clos
Joyce Franrenet et Thibault Truffert mettent en scène le célèbre manifeste existentialiste de Sartre en en restituant la dimension comique et le cynisme subtil.
|
Agenda :
Quand la Chine m’aimera
Agenda : Quand la Chine m’aimera
Seule en scène, Chantal Trichet voyage au pays des femmes, avec, pour guides Henri Gruvman, Hanokh Levin, Dario Fo et Franca Rame. Un spectacle mélangeant humour, burlesque et pathétique.
|
Agenda :
Maïakovski, Elsa, Aragon, ils se sont rencontrés à Paris
Agenda : Maïakovski, Elsa, Aragon, ils se sont rencontrés à Paris
Après son succès au Festival Off 2011, Bruno Niver reprend, dans une nouvelle mise en scène, son spectacle musical et poétique sur la rencontre amoureuse entre futurisme russe et surréalisme français.
|
Agenda :
Danser Baudelaire...
Agenda : Danser Baudelaire...
Bruno Niver s’entoure d’un musicien et de deux danseuses pour rendre hommage aux poètes : un spectacle synesthésique, où le mouvement, le son, la voix et les images se répondent.
|
Agenda :
Incantations
Agenda : Incantations
Valeria Dafarra et Jean-Charles Pierrisnard créent une œuvre scénique où la partition des voix et des corps célèbre les poèmes d’Andrea Zanzotto.
|
Agenda :
Le Papalagui
Agenda : Le Papalagui
Hassane Kassi Kouyaté met en scène le récit de voyage d’un dignitaire polynésien, observant au début du siècle les manières des Blancs. Savoureux et édifiant…
|
Agenda :
Le Septième Kafana
Agenda : Le Septième Kafana
Christian Chessa porte à la scène cette pièce moldave où le rêve d’un ailleurs se mue en plongée dans l’horreur de l’esclavage contemporain.
|
Agenda :
Une Société de Services
Agenda : Une Société de Services
Avec un quatuor de comédiens, Françoise Bloch confronte l’humain au système formaté du télémarketing, qui met à mal la sphère intime.
|
Agenda :
Florilège
Agenda : Florilège
Le mime Shu Okuno présente une compilation de scènes visuelles et gestuelles d’une grande délicatesse et d’une subtile expressivité.
|
Agenda :
Antigone
Agenda : Antigone
S’appuyant sur le jeu stylisé de quatre acteurs, sur des poupées et des masques, la metteure en scène Mariana Araoz transpose la tragédie de Sophocle quelques jours après Guernica.
|
Agenda :
Audience
Agenda : Audience
Sur fond de basculement dans le totalitarisme, Nikson Pitaqaj met en scène un huis clos oppressant de Vaclav Havel autour des rapports de domination.
|
Agenda :
Knock
Agenda : Knock
Nikson Pitaqaj met en scène cette pièce très connue mais rarement montée, montrant toute une société emportée par la folie d’une manipulation.
|
Agenda :
Motobécane
Agenda : Motobécane
Un texte écrit et interprété par Bernard Crombey, seul en scène, impressionnant d’authenticité. Le drame poignant et infiniment triste d’un homme seul et blessé.
|
Agenda :
Avenir radieux, une fission française
Agenda : Avenir radieux, une fission française
Seul en scène, Nicolas Lambert poursuit son œuvre de théâtre-documentaire et d’éveilleur de conscience, en éclairant l’histoire et le développement du nucléaire en France.
|
Agenda :
Fille/mère
Agenda : Fille/mère
Chanteur, scénariste, parolier, romancier, metteur en scène et dramaturge, Diastème touche à tout et notamment au rapport mère/fille qui habitait déjà sa première pièce : La Nuit du thermomètre.
|
Agenda :
Je deviens Jimi Hendrix
Agenda : Je deviens Jimi Hendrix
Une expérience théâtrale autour de la figure du guitariste qui joue avec ses dents : un spectacle qui fraye du côté de la performance et des nouvelles technologies.
|
Agenda :
Dans la nuit la plus claire jamais rêvée
Agenda : Dans la nuit la plus claire jamais rêvée
Grâce à la musique de Patricia Dallio, Yves Lenoir fait entendre une œuvre aérée, claire et transparente : toute la poésie sensible de Philippe Jaccottet.
|
Agenda :
Je sais plein de choses
Agenda : Je sais plein de choses
Ce spectacle ludique s’appuie sur deux albums américains pour la jeunesse de Ann et Paul Rand, Listen, Listen !, qui met en scène les sons de tous les jours.
|
Agenda :
Le Roi nu
Agenda : Le Roi nu
Le Roi nu de Schwarz, inspiré d’Andersen, décapite la bêtise, l’orgueil et la folie. Un spectacle pétillant et jubilatoire, façon Charlot ou Marx Brothers.
|
Agenda :
Fabula Buffa
Agenda : Fabula Buffa
Deux comédiens ardents, Ciro Cesarano et Fabio Gorgolini, renouvèle l’art chatoyant de la commedia dell’arte, sur une scène inspirée par Dario Fo.
|
Agenda :
Très nombreux, chacun seul
Agenda : Très nombreux, chacun seul
Fruit de la collaboration de la réalisatrice Alexandrine Brisson, du comédien Jean-Pierre Bodin, du metteur en scène Jean-Louis Hourdin et du psychiatre Christophe Dejours, Très nombreux, chacun seul interroge la question de la souffrance au travail.
|
Agenda :
L’Arbre des tropiques
Agenda : L’Arbre des tropiques
Tragédie intense en trois actes, pour cinq comédiens et un musicien, la pièce à résonance universelle de Mishima, mêlant l’amour et la mort, fait le bonheur de L’Estrade.
|
Agenda :
Le Pays des Galéjeurs
Agenda : Le Pays des Galéjeurs
Après le succès de Un de la Canebière, Les Carboni reviennent sur la scène avec Le Pays des Galéjeurs. Une plongée en chansons au cœur de Marseille.
|
Agenda :
La Nostalgie de l’avenir
Agenda : La Nostalgie de l’avenir
Myriam Saduis, de la compagnie Défilé, donne de La Mouette de Tchékhov une version épurée et puissante sur la relation à la mère, à l’amour et à la création.
|
Agenda :
L’Inattendu
Agenda : L’Inattendu
Les Aphoristes présentent un solo de comédienne, avec guitariste et batteur. Une reconquête féminine dans les bayous de Louisiane.
|
Agenda :
Opéra Vinyle
Agenda : Opéra Vinyle
Musique, marionnettes et objets, le Théâtre pour deux mains joue son Opéra Vinyle, initiation à la passion de la musique pour les petits, à partir de trois ans.
|
Agenda :
Exils
Agenda : Exils
Théâtre et musique par la compagnie du Petit matin. Exils est une mosaïque colorée de comédiens chanteurs et de chants polyphoniques d’Europe de l’Est.
|
Agenda :
Îlo
Agenda : Îlo
Nourrie des principes de jeu propres aux arts du mime que la compagnie maîtrise à la perfection, la création gestuelle de Sandrine Heraud et Sicaire Durieux donne matière à rire et à réfléchir.
|
Agenda :
Mademoiselle Maria K dans Médée de Sénèque
Agenda : Mademoiselle Maria K dans Médée de Sénèque
Avec cette création détonante, alliant l’art du clown à la tragédie classique, la compagnie Les Oreilles et la Queue porte, en beauté, l’estocade à nombre de préjugés.
|
Agenda :
Plaisanteries (Partie II)
Agenda : Plaisanteries (Partie II)
Fort du joli succès public et critique rencontré l’an dernier par Plaisanteries (Partie I), Le Collectif La Crème, enchaîne et propose, avec cette nouvelle création pétillante, trois autres pièces en un acte d’Anton Tchekhov.
|
Agenda :
Eloge de la motivation, de la performance et du dépassement de soi
Agenda : Eloge de la motivation, de la performance et du dépassement de soi
Après Modestes contributions pour remédier à la trop forte croissance de la population mondiale, la Compagnie du Détour poursuit son travail de remise en cause des discours dominants.
|
Agenda :
Le Souffle magique
Agenda : Le Souffle magique
Paul Maz fait naître une magie tout en délicatesse et douceur, qui fait participer pleinement les petits spectateurs.
|
Agenda :
It’s so nice
Agenda : It’s so nice
Lula Béry et Barbara Sylvain nouent et dénouent les destins inextricablement liés de Marie Stuart et Elisabeth Ière, convoquant leurs propres démons sur scène pour interpréter ces deux monstres.
|
Agenda :
Indian Tempest
Agenda : Indian Tempest
Le Footsbarn Theatre, troupe itinérante mythique et toujours vivace, installe son chapiteau à Villeneuve, pour une Tempête née au Portugal et créée en compagnie d’artistes indiens du Kerala.
|
Agenda :
Invisibles
Agenda : Invisibles
Nasser Djemaï rend hommage aux Chibanis (cheveux blancs en arabe), ces immigrés qui ont travaillé à reconstruire la France d’après-guerre, mais que la société et l’Histoire ont rendu invisibles.
|
Agenda :
Dies irae
Agenda : Dies irae
Guillaume Cantillon s’empare de Dies irae, court texte prophétique de l’auteur russe Leonid Andreïev, et l’interprète avec force, au sein d’un espace scénique devenu reflet du poème.
|
Agenda :
Le Monologue de La Femme rompue
Agenda : Le Monologue de La Femme rompue
Julien Cottereau met en scène le deuxième récit du recueil La Femme rompue, dernière fiction de Simone de Beauvoir. La comédienne Fanes Desrues relève le défi de ce texte libérateur et brûlant.
|
Agenda :
Mine noire
Agenda : Mine noire
Des petits êtres muets et culs-de-jatte s’échinent à extraire les dernières ressources pétrolifères de la planète. Elise Combet et Hubert Jégat, de la compagnie Créatures, signent Mine noire, une création sombre et poétique.
|
Agenda :
Push Up
Agenda : Push Up
Virginie Fouchault met en scène Push Up, de Roland Schimmelpfennig. Un huis clos sur la solitude, à travers lequel l’auteur allemand interroge les excès et les dérives du monde de l’entreprise.
|
Agenda :
Occident
Agenda : Occident
Dag Jeanneret met en scène Occident de Rémi De Vos. Une comédie noire au sein de laquelle un couple monstrueux et grotesque se livre une « bataille à la vie à la mort ».
|
Agenda :
Fin de journée
Agenda : Fin de journée
Deux vieux acteurs. L’un en bataille, l’autre apaisé. C’est Fin de journée, une variation sur Le Cid, signée André Benedetto, que réinvestit, vingt-six ans après sa création, le metteur en scène Patrick Pelloquet.
|
Agenda :
Mère & Fils
Agenda : Mère & Fils
Après Le Condor en 2008, la metteure en scène Hélène Gay revient au théâtre de Joël Jouanneau avec Mère & Fils. Un face-à-face familial qui fait surgir une parole de l’intime.
|
Agenda :
Etats de crise
Agenda : Etats de crise
Artiste engagée dans la société, fine et tendre observatrice, la comédienne, auteur et metteur en scène Laurence Renn Penel présente sa nouvelle création en forme de sitcom : Etats de crise.
|
Agenda :
Hernani
Agenda : Hernani
Christine Berg, à la tête de la compagnie Ici et Maintenant, met en scène le drame mythique de Victor Hugo. Elle se propose d’en révéler la théâtralité aussi exceptionnelle que bouleversante.
|
Agenda :
Une vie sur mesure
Agenda : Une vie sur mesure
Une vie sur mesure mêle l’anormal et la passion de la batterie. Aux baguettes : Cédric Chapuis, auteur et interprète d’un personnage qui débloque.
|
Agenda :
Manneke
Agenda : Manneke
Manneke, en wallon, c’est un garçon, un petit homme, un sobriquet affectueux rendu célèbre par la statue qui fait pipi. Désormais, ce sera aussi une pièce sur la belgitude, portée par un récit de vie.
|
Agenda :
Karl Marx le retour
Agenda : Karl Marx le retour
Comme Mad Max, Terminator, Rocky ou Rambo, Karl Marx fait son retour pour rejouer l’Histoire. Tout droit descendu du Paradis, il ne vient pas sur Terre pour y chanter le Grand Soir mais pour régler ses comptes avec ceux qui l’ont trahi.
|
Agenda :
La Luna, luna pour Federico Garcia Lorca
Agenda : La Luna, luna pour Federico Garcia Lorca
L’Europe est en marche ! Pour qu’en France, une troupe allemande porte haut l’œuvre de l’espagnol Garcia Lorca, il fallait bien un langage universel : celui des marionnettes.
|
Agenda :
Le Carnaval des animaux
Agenda : Le Carnaval des animaux
Danse, théâtre masqué, musique et acrobatie au programme de la dernière création du théâtre du Kronope, où les animaux parlent tandis que les hommes grognent, caquètent et se pavanent.
|
Agenda :
Paris 7ème, mes plus belles vacances
Agenda : Paris 7ème, mes plus belles vacances
Denise Chalem, Olivier Pajot et Martine Vandeville créent Paris 7ème, mes plus belles vacances au Théâtre du Chêne Noir. Une tranche de vie qui traite de la maladie « avec santé, humour et énergie ».
|
Agenda :
Pour un oui ou pour un non
Agenda : Pour un oui ou pour un non
Béatrice Davin met en scène, au Théâtre du Bourg Neuf, Pour un oui ou pou un non de Nathalie Sarraute. Une plongée dans la profondeur des silences et des mots, des aveux et des non-dits.
|
Agenda :
Roi Lear 4/87
Agenda : Roi Lear 4/87
Antoine Caubet s’empare de la belle pièce sombre et poétique de Shakespeare, Le Roi Lear, et la réduit sur la scène à un spectacle flash sans filet, pour quatre acteurs et en 87 minutes.
|
Rechercher un article :
Je chante pour passer le temps
La jeune comédienne et chanteuse Claudine Charreyre, à la voix cristalline joliment perchée dans les aigus, s’empare de textes d’Aragon, dont ceux mis en musique par Léo Ferré. Un spectacle parlé chanté sur le mode de la confidence...
#File_Tone
C’est sans doute l’assemblage improbable de personnalités et de langages hétéroclites qui rend le mélange si explosif : la compagnie Subliminati Corporation est à découvrir d’urgence !
Avignon à la Catalane, 1ère édition
Pour la première fois, l’Institut Ramon Llull, organisme public chargé de la promotion internationale de la langue et de la culture catalanes, accompagne huit compagnies catalanes à Avignon Off. Explications par Alex Susanna, directeur adjoint de l’Institut - et par ailleurs poète traduit en français - et par Raül David Martinez, délégué de l’Institut à Paris.
Le théâtre comme appel à l’humanité
Adepte d’un théâtre généreux défini comme outil de connaissance, de questionnement et de transmission, l’auteure, metteure en scène et comédienne Pierrette Dupoyet présente trois spectacles, et célèbre sa trentième participation au Festival d’Avignon.
Fille/mère
Chanteur, scénariste, parolier, romancier, metteur en scène et dramaturge, Diastème touche à tout et notamment au rapport mère/fille qui habitait déjà sa première pièce : La Nuit du thermomètre.
Pour la jeunesse d’aujourd’hui
Avec La Faculté, de Christophe Honoré, Eric Vigner clôt la première trilogie de l’Académie Internationale du Théâtre de Lorient. Une tragédie moderne pour un théâtre d’aujourd’hui.
Forced Entertainment
Le collectif britannique déjoue les attentes et bouscule les conventions de jeu, à travers une épopée inventive lorgnant vers l’absurde.
Les Travaux et les Jours
De façon à la fois drôle et cinglante, Valérie Grail met en scène la pièce percutante du grand dramaturge Michel Vinaver.
Eternelle jeunesse
Sous la houlette du chef de troupe Hourdin et sur les notes de Karine Quintana, les jeunes comédiens du Théâtre de la Manufacture s’emparent de l’œuvre de Büchner, éternel jeune homme et contemporain universel.
Tags :
On i danse | Le Monologue de La Femme rompue | L’Echappée | Pétrole et Fossils | Dire la prophétie pour l’entendre | Métaphores extrêmes pour situations extrêmes | Le Financier et le Savetier | Triangles intimes | Tango mon amour | Avenir radieux, une fission française | Eloge du questionnement | Du côté d’Alice | Water Soul | La violence de l’Histoire | Duo avec un moustique | Baal | Le sourire visionnaire de la Joconde | Diptyque nocturne | L’Inattendu | Ecce homo | Opéra Vinyle | Sarcloret gueule partout comme un putois | Très nombreux, chacun seul | Dies irae | Le Neveu d’Amérique et Histoires pour vaincre l’oubli | Rococo Bananas | Psychopharmaka | La Maladie de la mort | Je deviens Jimi Hendrix | L’Arbre des tropiques | The Animals and children took to the streets | Etats de crise | Knock | Le Pays des Galéjeurs | Le monde comme fiction | Oskar & Viktor Opus 2 – Hommages collatéraux | Ch(ose) ou l’éprouv’être / Hic sunt leones – Là-bas il y a des lions | Indian Tempest | Un homme prisonnier de sa force et de sa douceur | La danse, adaptation continuelle au vivant | Popcorn machine | La négation du temps | Samodivas, de Sofia à Harlem | Meine faire Dame. Ein Sprachlabor (My fair Lady. Un laboratoire de langues) | Un doux reniement | DS_you can never be absolutely still | Arcanes | Exils | L’individu face aux oppressions contemporaines | La richesse des arts vivants taïwanais | Eloge de la motivation, de la performance et du dépassement de soi | Forced Entertainment | Roi Lear 4/87 | Noga | Mutation | André | Wasteland | Le Trait : un entrelacs de cheminements | haut les cœurs, debout les corps ! | C’est quoi ce cirque !! | Mère & Fils | Push Up | Karine Pontiès aux Hivernales | Une vie sur mesure | Le bonheur : un projet pour ici et maintenant | Eternelle jeunesse | Le printemps des amours | La Banane américaine | Qu’est-ce que l’humanité ? | Le Compagnon de route | 33 tours et quelques secondes | Automne et hiver | Le politique, l’économique et la vérité | Quand le théâtre représente notre économie déréglée | Laurel et Hardy vont au paradis | Plaisanteries (Partie II) | Le Souffle magique | Incantations | Le théâtre comme loupe du monde | Antigone |